Machinations – Florian Dennisson

Note : ❤❤❤❤💖

Nombre de pages : 230

Résumé : Un groupe hétérogène de personnes se retrouvent sur une île, au large de Paimpol, à la suite d’une invitation mystérieuse au sujet d’un héritage. Lorsque le bateau, qui les a amenés là, explose avec leurs téléphones portables à l’intérieur, il est trop tard pour éviter le piège qui se referme sur eux.

Avis : au départ, cela commence comme un roman d’Agatha Christie mais le polar gentillet (cosy mystery ?) se transforme rapidement en un captivant roman d’espionnage/d’aventure au fur et à mesure que les éléments du puzzle se dévoilent.
Vous l’aurez compris, j’ai adoré ce roman que je n’ai pas lâché avant la fin. Paimpol, Paris, Bordeaux, Toulouse et Zurich comme si nous étions, entre les voitures et les transports en commun, j’ai cru parfois courir à côté des personnages.
Chaque personnage, que j’ai trouvé réaliste, comme un chapitre, raconte son petit bout d’histoire, à la façon d’un roman choral sauf qu’ils sont ensemble du début à la fin dans leur galère.
Tous les ingrédients sont là pour animer la soirée : suspense, énigmes, personnages complémentaires, un puzzle à reconstruire, un dénouement qu’on finit par voir arriver mais vraiment, lorsque le roman est presque fini.

C’est ce que j’aime dans ce roman : tout y est, rien qui dépasse, rien qui manque.
Laissez-vous embarquer dans ce roman haletant, dans cette course à travers toute la France et voyez comment un groupe d’inconnus finit par s’unir pour découvrir la vérité sur le lien qui les unit.

 

Citations :

Sophie se retourna et lança un appel dont le volume avait pour but d’atteindre n’importe quel recoin de l’appartement.(..). Hugo surgit dans le salon comme si le monde prenait enfin vie à mesure que ses paupières se décollaient.(…)
– Tu m’as appelé ?

Avez-vous aimé ce livre ?
Back to Top