Monsieur Ibrahim et les fleurs du Coran – Eric-Emmanuel Schmitt

Note : ❤❤❤❤💖

Nombre de pages : 75

Résumé : Paris, années 60. Momo, un garçon juif de 14 ans, devient l’ami du vieil épicier arabe de la rue Bleue, pour échapper à une famille sans amour. Mais les apparences sont trompeuses : Monsieur Ibrahim n’est pas arabe, la rue Bleue n’est pas bleue, et la vie ordinaire peut-être pas si ordinaire…

Avis : L’histoire se déroule dans les années 60, une période que je ne connais pas beaucoup à vrai dire. Sans doute parce qu’elle échappe aux programmes d’histoire dans les filières techniques. La guerre d’Algérie n’est pas évoquée, ni la contestation naissante qui débouchera sur le fameux Mai 68.
Les personnages, un adolescent qui cherche de l’affection et un épicier de nuit versé dans la philosophie, forment un duo hétérogène. Est-ce que la filiation biologique est obligatoire pour avoir une famille heureuse ? C’est une des questions posées dans ce livre.
Il s’agit de l’histoire d’un adolescent qui grandit dans un environnement particulier où les religions et les mœurs cohabitent sans faire de vague. On y parle de famille dans le sens spirituel, de passage à l’âge adulte, de rédemption et de retour aux sources. Une lecture sympathique qui m’a laissé un goût de nostalgie, même si je ne suis pas née dans les années 60.

Avez-vous aimé ce livre ?
Back to Top